Comment éviter les pièges courants lors de la souscription d’un crédit auto ?

crédit auto

Publié le : 16 janvier 20247 mins de lecture

Acheter une voiture nécessite souvent la souscription d’un crédit pour la financer. Les offres de crédits auto sont très nombreuses, alors pour ne pas subir de désagrément, il vaut mieux connaître les pièges pour mieux les éviter.

La première erreur à ne pas faire : succomber à la facilité

Lors d’un achat de véhicule auprès d’un professionnel, que ce soit un véhicule neuf ou d’occasion, il est devenu fréquent qu’un crédit soit proposé directement par le vendeur. Cela se passe généralement chez les concessionnaires, mais aussi chez certains garagistes. Cependant, même si l’offre peut paraître alléchante, il faut absolument éviter de se précipiter. Le commercial vous vendant votre voiture aura tout intérêt à ce que vous preniez également une offre de crédit auprès de sa société et saura vous donner des arguments convaincants. Il est même possible qu’il vous mette une certaine pression pour que vous signiez plus vite en vous disant par exemple que d’autres personnes sont intéressées par le véhicule et que si vous ne signez pas tout de suite, vous manquerez cette occasion. Ne tombez pas dans ce piège. En l’absence de comparaison avec d’autres organismes de crédit, vous ne pouvez pas savoir si le taux d’emprunt et les conditions sont optimales. De plus, l’emprunt vous engage pour plusieurs années, ce n’est donc pas une décision à prendre à la légère. Par conséquent, il faut démarcher d’autres prestataires et faire jouer la concurrence. Par Internet, il est très simple de consulter les offres des différents établissements comme sur ce site particuliers.societegenerale.fr qui présente l’offre de la société générale. Faites particulièrement attention à l’assurance de prêt. Elle n’est pas toujours mentionnée dans les conditions principales de l’emprunt.  Ce sont donc des frais à ajouter aux mensualités. De plus, l’assurance emprunteur ne doit pas forcément être souscrite auprès de l’organisme de prêt. Une comparaison rapide des tarifs proposés par les différentes assurances de votre secteur vous permettra de gagner quelques euros ou dizaines d’euros par mois. Avec ces informations en tête, vous pourrez également négocier plus facilement avec l’organisme que vous aurez choisi.

Vérifiez votre capacité d’emprunt

Même pour un crédit auto peu élevé, vous devez vérifier votre capacité d’emprunt. En effet, dans certains cas, notamment lorsque le prêt est souscrit par un intermédiaire, la vérification de votre taux d’endettement est très sommaire, voire inexistante. Les mensualités vont cependant être débitées sur votre compte et en cas de défaut de paiement, vous vous exposez à des frais importants de régularisation. Cela peut également altérer votre capacité d’emprunt future, les banques n’aimant pas vraiment les mauvais payeurs. Si le prêteur ne le fait pas, faites vous-même les comptes. Calculez quels sont les emprunts que vous devez déjà rembourser, quel est le montant de votre loyer, de vos factures et quel est votre reste à vivre. Faites particulièrement attention aux micro-crédits (les paiements en plusieurs fois proposés dans les magasins de meubles par exemple). Ensuite, regardez quelles sont les sommes à verser chaque mois dans le cadre de ce prêt automobile : mensualités, mais aussi assurance emprunteur, frais de dossier, frais annexes. À partir de ces chiffres, vous saurez si vous allez pouvoir rembourser ou si vous risquez de vous retrouver en difficulté. Vous ne devriez pas dépasser 33 % de taux d’endettement pour conserver un reste à vivre suffisant. Dans le cas contraire, choisissez plutôt un véhicule moins cher. Si vous versez un apport, vous pouvez également diminuer les mensualités et le coût total du crédit. Si vous en avez la possibilité, c’est une façon de mieux maîtriser votre budget.

Anticiper les difficultés

Les situations professionnelles et personnelles peuvent évoluer. Dans le cadre d’un prêt de plusieurs années, il vaut mieux anticiper et connaître le niveau de flexibilité du crédit auto. Dans certains cas, il est possible de baisser ou d’augmenter le montant des échéances, de suspendre les prélèvements et de rembourser de manière anticipée. On parle alors de prêt modulable. Bien souvent, ces options ne sont pas gratuites et sont disponibles en nombre limité au cours du remboursement. Baisser les mensualités augmente mécaniquement la longueur du crédit et son coût total. De plus, le remboursement anticipé engendre parfois des frais supplémentaires. Si vous savez que votre situation ou vos revenus ne sont pas stables ou susceptibles d’évoluer, ce sont pourtant des options intéressantes qu’il faut privilégier. Des prêts dits progressifs sont parfois proposés. Dans le cadre d’un début d’activité professionnelle, le taux fixe progressif permet d’anticiper l’augmentation des revenus pour diminuer la durée de remboursement. Cette option doit être demandée dès la souscription du prêt. Les mensualités augmentent d’année en année selon un schéma défini à l’avance. Il faut tout de même avoir confiance dans l’augmentation effective de ses revenus pour pouvoir suivre la cadence et ne pas voir son reste à vivre baisser au fur et à mesure. Prenez également en compte dans vos calculs la possibilité d’un accident ou d’une panne vous obligeant à changer de véhicule précipitamment. Dans ce cas, vous devrez rembourser un prêt tout en achetant un nouveau véhicule. Si votre taux d’endettement est déjà très haut, cela peut vous mettre en grandes difficultés. Prenez donc toujours en compte une petite marge de sécurité, quitte à renoncer à une option, ou à prendre un modèle de gamme inférieure. Cette précaution est particulièrement importante si vous dépendez de votre voiture pour aller travailler ou pour des soins médicaux réguliers.

Acheter une voiture n’est pas quelque chose de très fréquent, c’est pourquoi il est nécessaire de bien se renseigner avant de signer quoi que ce soit. En suivant ces conseils, vous éviterez les mauvaises surprises et vous pourrez profiter sereinement de votre nouveau véhicule.

Comment le différé de crédit affecte-t-il le montant des mensualités et la durée totale du prêt ?
Le regroupement de crédits à la Société Générale : une solution pour alléger vos mensualités

Plan du site