Véhicules : quand peut-on parler d’une “collection” ?

Le mot « collection », quand il s’agit de voiture, fait référence à du luxe. Pourtant, il est souvent difficile de catégoriser ces merveilles anciennes. En effet, il est important de savoir les critères qui classent une automobile comme voiture de collection, et d’avoir un système d’assurance pour les préserver.

Pourquoi les voitures de collection sont-elles considérées comme précieuses ?

Un critère important pour qu’une vieille voiture puisse devenir une voiture de collection est le suivant : le véhicule doit être original. Cela signifie qu’aucun changement structurel majeur n’a été apporté. Seules des pièces de rechange d’origine ou contemporaines ont été utilisées pour les réparations. La correction est particulièrement importante pour le moteur. Par exemple, si le 403 de Peugeot doit être enregistré en tant que voiture de collection, aucun moteur d’une autre série comme une Peugeot 406 ne peut être installé. Néanmoins, si un accident devait survenir, malgré le soin apporté à une voiture de collection ou à une balade, les frais de réparation peuvent rapidement devenir très élevés. De ces faits, il est bien logique de se fier aux formules de garanties autos de collection proposées par les compagnies d’assurances. Ces dernières proposent des tarifs spéciaux pour assurance voiture de collection, qui couvrent tout ou en partie les frais en cas de dommages.

Les voitures anciennes méritent d’être préservées

Toutes les vieilles voitures ne sont pas des voitures de collection. En d’autre terme, ce sont des véhicules construits il y a au moins 30 ans et dont le bon état de marche a été confirmé par un organisme de contrôle agréé. Ce n’est qu’alors que ces voitures obtiendront une plaque d’immatriculation. Il s’agit d’une reconnaissance officielle, certifiant que le véhicule est un atout culturel historiquement précieux. En France, l’État soutient la préservation des véhicules de collection avec une faible taxe sur les véhicules et accepte de faire quelques concessions à la technologie pour les voitures classiques. Par exemple, dans le cas de certaines voiture anciennes, le système de ceinture de sécurité n’existe. En plus une souscription à un contrat d’assurance collection est requise pour pouvoir chouchouter sa voiture.

Contrat d’assurance collection

Par rapport à une assurance automobile conventionnelle, l’assurance voiture de collection est généralement beaucoup moins chère. La raison est que, le risque de dommages est minime pour les compagnies d’assurances. En tant qu’objet de collection, les voitures anciennes sont pour la plupart chéries et entretenues par leurs propriétaires elle-même. On peut également supposer qu’en tant que voiture classique, le conducteur se déplace avec beaucoup de prudence et de considération dans la circulation. En plus des primes d’assurance à moindre cout, l’assurance automobile de collection se distingue également de l’assurance automobile conventionnelle en matière d’avantages et de calcul des primes.

Quelles sont les garanties d’une assurance adaptée pour une moto de collection?
Pourquoi souscrire une assurance pour un véhicule de collection que l’on n’utilise qu’occasionnellement ?